Une tablette égyptienne de 4 000 ans, criblée de fautes et corrigée en rouge

Dans sa rubrique « Insolite », le journal en ligne Actualitté évoque cette tablette :

« Malgré les milliers d’années qui nous séparent du quotidien des scribes de l’Égypte antique, il semble que certaines choses ne doivent jamais changer. Conservée au Metropolitan Museum of Art de New York, cette tablette à la graphie approximative a de quoi rassurer tous les dyslexiques à travers les âges. Rédigée par un jeune serviteur nommé Iny-su, la lettre, criblée de fautes, serait un exercice d’écriture classique de cette époque. »

Lire l’article